Comment acheter un Q5 moins cher en Allemagne ?

Au sein la gamme des SUV Audi, le Q5 occupe une place particulière, car au travers de ses innombrables qualités, il est devenu l’une des références incontournables de son segment, à l’instar de l’Audi A4 sur le marché des berlines. Ce tour de force doit autant à son design qu’à son comportement routier irréprochable, sans oublier le bien-être procuré aux occupants dans son habitacle high-tech et superbement fini. Bien sûr, cette remarquable polyvalence a un prix, mais si les tarifs pratiqués en France pour un Q5 d’occasion dépassent le cadre de votre budget, n’hésitez pas à regarder en concession Audi outre-Rhin. En effet, le marché allemand abrite de très nombreux Q5, y compris les plus récents de la deuxième génération, et leurs prix s’avèrent bien moins élevés que dans l’Hexagone. A ce stade, vous vous demandez probablement comment réussir ce type d’importation, et l’objet du présent article vise justement à vous livrer tous les principaux conseils devant vous permettre de réussir ce projet sans anicroche.

N’hésitez pas à nous contacter via le formulaire en fin d’article.

Introduction : les caractéristiques de l’Audi Q5

Au fil de ses restylages, et même suite au lancement récent d’une nouvelle itération – baptisée B9 Typ 80A – l’Audi Q5 demeure résolument fidèle à la « recette » ayant prévalue lors de la conception de la première génération, à savoir celle d’un SUV familial premium se voulant le maître-étalon sur son segment. Dès le premier regard, l’appartenance du Q5 à la gamme du constructeur aux anneaux ne fait aucun doute, et si le modèle a parfois été raillé en tant que « mini-Q7 », il possède une personnalité distincte, plus sportive mais tout aussi robuste et statutaire. D’une génération à l’autre, certains traits de son affinés, d’autres ont au contraire été renforcés, mais l’allure générale a été conservée, et ce pour une raison toute simple : elle plaît au plus grand nombre. Du côté du comportement routier, le Q5 incarne un savant équilibre entre le confort attendu d’un Crossover familial et le dynamisme propre aux Audi modernes. Ainsi, elle prodigue des sensations de conduite très agréables, dont un sentiment de sécurité total, en particulier pour les modèles dotés de la technologique Quattro. En tout état de cause, le Q5 n’est équipée que de moteurs puissants, pouvant dépasser les 300 chevaux sur la version SQ5, et les 4 roues motrices ne sont donc pas superflues, tandis que les performances – excellentes – ne nuisent pas à la réputation de sobriété et de fiabilité des TDI et TFSI du groupe VAG.

A l’intérieur, et quelle que soit la finition choisie, l’Audi Q5 fait l’étalage du savoir-faire du constructeur d’Ingolstadt en matière de qualité de fabrication, car non seulement les matériaux utilisés n’appellent aucune critique, mais en plus les assemblages sont dignes d’une limousine A8 – et ce n’est pas le moindre des compliments. Les choses se gâtent cependant un peu lorsque l’on aborde la question de la dotation de série, car s’il est parfaitement possible d’avoir un Q5 bardé de technologies de pointe, la plupart de ces équipements sont optionnels. Il en va notamment ainsi des superbes phares Matrix LED – offrant une puissance d’éclairage de premier plan – ainsi que des suspensions pilotées AAS (Adaptative Air Suspension), couplées au sélecteur des différents modes de conduite Drive Select. N’oublions pas non plus le tableau de bord intégralement digital – connu en interne sous l’appellation Virtual Cockpit – le système multimédia et de navigation MMI de dernière génération, avec pavé tactile, etc. Cette liste est bien entendu loin d’être complète, mais sans prétendre à l’exhaustivité, citons également le pack Assistance City, le Park Assist et le système Pre-Sense, préfigurant ensemble l’avenir de la conduite assistée et semi-autonome.

Acheter un Q5 d'occasion en Allemagne

Choisir avec soin un Q5 d’occasion en Allemagne

Comme nous l’avons vu, l’Audi Q5 n’est pas un véhicule que l’on pourrait qualifier de « lambda ». Toutefois, en matière d’achat d’occasion, il obéit aux mêmes préceptes fondamentaux que n’importe quelle autre voiture, et qui sont rappelés ci-dessous :

  • Évitez les véhicules proposés par des particuliers, car ils ne peuvent pas vous proposez de garantie satisfaisante, et idéalement, orientez-vous vers une concession – Audi, si possible
  • Les retours de leasing de longue durée constituent aussi une option à envisager sérieusement, mais en revanche, ne vous attardez pas sur les Q5 issus de location de courte durée – du type de celles proposées par Sixt ou Europcar
  • Choisissez un Q5 de première main, ayant peu roulé, et pour davantage de sérénité, appuyez-vous sur une garantie européenne
  • Consultez attentivement le carnet d’entretien du véhicule, et s’il a été dans un accident, exigez les factures pour vérifier que les réparations ont été faites dans les règles de l’art
  • Pour l’immatriculation en France, veillez à regrouper tous les documents nécessaires : COC, carte grise, et sans oublier le contrôle du TÜV datant de moins de 6 mois si l’Audi Q5 ciblée a plus de 4 ans

Pourquoi opter pour un Q5 venant d’Allemagne ?

Dans l’introduction, nous avons brièvement évoqué ce point, mais il est temps de revenir dessus plus en détails. Ainsi, en Allemagne, le marché des voitures d’occasion n’est pas tout à fait similaire à celui que nous rencontrons en France, et il y a notamment beaucoup plus de véhicules dits « premium », à l’instar de l’Audi Q5. Or, du fait de la loi de l’offre et de la demande, une telle abondance de propositions implique une concurrence accrue des vendeurs, et donc des prix plus bas. Par ailleurs, en moyenne, les automobilistes de l’autre côté de la frontière choisissent leurs véhicules avec davantage d’options, et les entretiennent plus soigneusement. Pour exemple, il n’est pas rare que les Allemands continuent d’emmener leurs voitures en concession pour les faire réviser, y compris après l’échéance de la garantie constructeur.

Pour mieux cerner l’écart qui existe entre les marchés des véhicules d’occasion en France et en Allemagne, nous avons pris pour exemple un Audi Q5 de 2015, affichant au maximum 60 000km au compteur, et voici ce qui ressort de ce rapide comparatif :

  • Pour un Q5 diesel avec boîte auto, il y a 820 offres en France, débutant à 26 990€, contre 1 598 offres en Allemagne, accessibles dès 24 950€
  • Avec une motorisation diesel et une transmission manuelle, 120 offres répondent à ces critères dans l’Hexagone, contre 181 outre-Rhin, pour des prix minima respectifs de 21 990€ et de 20 950€
  • Si vous recherchez un Q5 essence en boîte manuelle, vous ne trouverez que 2 offres en France, à partir de 36 900€, alors qu’il y en a une quinzaine en Allemagne, avec un prix le plus bas relevé de 26 430€
  • Enfin, avec un moteur essence et une transmission automatique, comptez au moins 32 900€ en France – parmi l’une des 70 offres disponibles – quand il vous suffirait de 24 900€ de l’autre côté de la frontière, où 422 offres pourraient répondre à vos desiderata

Considérons à présent que vous souhaitez un véhicule plus récent, et intéressons-nous à un Q5 de 2018, ayant parcouru moins de 30 000km, pour constater qu’une logique similaire est à l’œuvre :

  • Pour un Q5 diesel avec transmission automatique, on trouve 393 offres en France, débutant à 35 990€, contre 1 484 offres en Allemagne, accessibles dès 33 400€
  • Avec un moteur diesel et une boîte manuelle, 55 offres correspondent à cette recherche dans l’Hexagone, contre 27 outre-Rhin, mais avec des tarifs minima respectifs de 36 000€ et de 32 200€
  • Enfin, avec un moteur essence et une boîte automatique, il vous en coûtera au minimum 48 700€ en France – parmi l’une des 43 offres disponibles – alors que vous n’auriez pas à débourser plus de 38 690€ de l’autre côté de la frontière, où 297 offres sont susceptibles de vous convenir

Les inconvénients des marchands automobile allemands

Si l’achat d’un Audi Q5 en Allemagne est globalement très avantageux, cela n’exclut pas la présence de quelques inconvénients, dont la nécessité de parler allemand – et de façon courante. En effet, seule un haut degré de maîtrise de la langue du vendeur vous permettra de vous renseigner suffisamment sur l’état du véhicule, et de négocier son prix en conséquence. C’est également un prérequis essentiel pour approfondir votre connaissance du vendeur – depuis sa date d’ouverture jusqu’aux avis des clients, en passant par l’état de son stock – et donc, in fine pour avoir confiance en lui, et finaliser votre projet.

Notons également qu’acquérir une voiture en Allemagne impose de se déplacer pour récupérer le véhicule en question, d’où un trajet potentiellement éreintant – et coûteux, en ajoutant les prix du carburant et des péages. Qui plus est, il est parfois nécessaire d’effectuer un premier voyage, afin de payer le vendeur s’il n’accepte pas de virement depuis la France, et s’il ne préparera le véhicule qu’après réception de ce solde. Enfin, les démarches administratives à accomplir représentent également un inconvénient notable, car elles sont plus lourdes que dans le cadre d’un achat « classique » en France.

Choisir un Q5 d'occasion en Allemagne

Comment faire les documents administratives ?

Lors d’un achat d’un Audi Q5 en Allemagne, la première démarche doit paradoxalement s’effectuer en France, avec l’estimation du coût de la carte grise. En toute honnêteté, il n’y a rien de très complexe à ce niveau, puisque le site Web mis en place par l’Etat s’avère plutôt convivial à utiliser, et vous n’avez qu’à compléter les renseignements demandés (date de première immatriculation, puissance fiscale, taux de CO2 émis, etc.) pour avoir un résultat fiable en quelques instants. En outre, il est peut-être bon de rappeler que si le Q5 que vous convoitez a moins de 6 mois et/ou moins de 6 000km, il sera considéré comme neuf, et la TVA devra donc être réglée en France.

Une fois la commande passée, le contrat de vente est le document qui devra faire l’objet de toutes les attentions. En effet, c’est sur ce dernier que figureront, noir sur blanc, les conditions dans lesquelles s’effectuera la transaction, et il est donc d’une importance capitale que le résultat de vos négociations avec le vendeur apparaisse sur ce contrat. Sachant qu’il sera bien entendu rédigé dans la langue de Goethe, si vous ne vous sentez pas bilingue, faites-le traduire pour vérifier que tout ce qui devait être noté l’a bien été. Ensuite, vous pourrez payer le vendeur, récupérer le véhicule, et le faire immatriculer – non sans avoir au préalable fait le quitus dans le centre des impôts, et la carte grise à l’ATNS.

Faire appel à expert pour un achat en toute confiance

Compte-tenu des démarches précédemment évoquées, et des inconvénients à l’importation en direct d’une voiture depuis l’Allemagne, vous pourriez être intéressé(e) par le fait de confier votre projet à un mandataire spécialisé. Disons-le d’emblée : il s’agit d’une possibilité tout à fait recommandable, mais à condition de choisir soigneusement ce prestataire. Ainsi, vous devrez tout d’abord vous assurer que le mandataire en question n’est pas une société unipersonnelle (de type micro-entreprise), mais qu’elle a bien été enregistrée en bonne et due forme. En effet, vos garanties – notamment en cas de faillite du mandataire – ne sont pas du tout les mêmes suivant le statut de ce dernier. En outre, vous devrez parcourir la toile – Google, réseaux sociaux, forums, Infogreffe ou encore Societe.com  – en quête des informations suivantes :

  • Les tarifs pratiqués, en regard des prestations fournies, et notamment du rapatriement ou non du véhicule, sachant que les prix moyens oscillent entre 1 000 et 2 000€,
  • Ancienneté du mandataire, qui devra être supérieure à 5 ans,
  • Les avis déposés par d’anciens clients,
  • Son capital social, atteignant au minimum 5 000 €.

N’hésitez pas non plus à tester la personne physique qui se chargera de votre dossier, y compris en lui posant des « questions pièges ». L’idée consiste ici à s’assurer d’une part qu’elle parle allemand couramment, et d’autre part qu’elle connaît sur le bout des doigts toutes les démarches liées à l’importation de voitures depuis l’Allemagne. Enfin, souvenez-vous d’un point essentiel en matière de transparence de prix, et concernant le niveau de TVA appliquée : vous ne payez pas votre Q5 à un mandataire, mais à une concession allemande.

Trouver un mandataire pour son Q5

Déposez votre demande de recherche via le formulaire ci-dessous.

Votre nom (obligatoire)

Votre prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Téléphone (obligatoire)

Votre Département (obligatoire)

 
Le véhicule d'occasion que vous recherchez :

Marque (obligatoire)
AUDI

Modèle (obligatoire)

Motorisation et finition (obligatoire)

Boite de vitesse (obligatoire)
ManuelleAutomatique

Couleur (plusieurs choix possible)

Kilométrage maximum (obligatoire)

Année minimum du véhicule (obligatoire)

Votre budget

Lien d'une annonce trouvé sur www.automobile.fr (optionnel)

Options souhaitées et divers

En cliquant sur "Envoyer" j’accepte que les informations saisies soient traitées dans le cadre de ma demande de recherche et de la mise en relation avec un professionnel.

Au terme de ce contenu, nous espérons que vous vous sentez en capacité d’importer un Q5 d’occasion depuis l’Allemagne, que ce soit directement ou indirectement, en vous adressant à un mandataire de confiance. Il s’agit en effet d’un véhicule qui incarne la polyvalence, la versatilité, mais aussi le luxe et la sportivité, et si vous pouvez en prendre le volant tout en réalisant de substantielles économies, pourquoi s’en priver !

Auteur: Jonathan

Anciennement vendeur automobile pour le compte d'un mandataire, j'ai été confronté à toutes les situations (bonnes et mauvaises) de cette profession. Je vous livre ici mes connaissances et mon expérience pour que votre achat soit synonyme de plaisir et non d'embûches.

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *