Mandataire-Auto.com

Comment vérifier le kilométrage d’une occasion allemande ?

Nous avons volontairement mis ce sujet dans la catégorie « importation automobile » et le titre mentionnant « allemande » est aussi volontaire. Pourtant le trafic de compteur kilométrique en Allemagne n’est absolument pas un « sport national » comme le prétendent certains.

Le trafic du compteur est interdit en Allemagne !

Eh oui, comme en France et partout en Europe, le fait de baisser les kilomètres d’une voiture est interdit en Allemagne. Certains on prétendu que c’était légal, que les Allemands ont le droit de baisser les kilométrages de leur voiture, mais personnes ne peut sortir un texte de loi, un article ou quoi que ce soit justifiant ce qu’ils avancent. Ayant travaillé de nombreuses années avec les concessionnaires allemands, tous m’ont indiqué qu’il leur est interdit de trafiquer un compteur de voiture d’occasion dans leurs Pays, les sanctions sont sévères ! D’ailleurs, quel serait l’intérêt pour l’État allemand d’autoriser une telle pratique ? Je me pose encore la question 10 ans plus tard…

Pourquoi certains vendeurs baissent-ils les compteurs ?

Tout simplement pour faire croire aux futurs acheteurs que le véhicule a été moins utilisé et leur permettent ainsi de le vendre à un prix plus avantageux.


Comment vérifier un kilométrage ?

C’est très compliqué d’être certains à 100% qu’un compteur est clean. Le plus simple, ce que nous faisions pour vérifier une voiture d’occasion, c’est de relever le numéro de châssis et d’appeler le constructeur pour qu’il indique les derniers évènements sur le véhicule, avec la date et le kilométrage. À partir de là vous pouvez déjà voir si quelque chose est incohérent. Vous pouvez toujours demander les dernières factures de révision ou contrôle technique (le TÜV en Allemagne), mais ça reste des bouts de papier facilement falsifiable. Si vous êtes devant le véhicule, vérifiez l’usure du véhicule si elle est anormale pour le kilométrage indiqué au compteur. Vérifiez que le volant et le pommeau de vitesses ne présentent pas de décoloration à certains endroits ou craquèlent, que les pédales d’embrayage et de freins ne soient pas lisse et de même que les sièges ne sont pas craquelés (pour le cuir)ou soient anormalement détendu.

Exemple d’un siège en cuir détendu.

Le carnet d’entretien est également à vérifier. Regardez s’il y a eu des révisions de faites, si c’est chez le constructeur n’hésitez pas à appeler le garage ayant révisé le véhicule. Regardez aussi à l’arrière ou à l’intérieur du carnet d’entretien (Service plan en allemand), il y a normalement une date d’impression du carnet, si la date est supérieure à la première immatriculation passer votre chemin.
[EDIT] Il ce peut que la date soit légèrement supérieur (de quelques mois) s’il s’agit d’un véhicule de location – leasing, car les concessionnaires n’envoient pas forcement le carnet au moment de la livraison du véhicule. A vérifier quand même.

Chez BMW, la date du carnet d’entretien se trouve à l’intérieure. Chez Audi et VW c’est sur la dernière page, côté extérieur.

Existe-t-il un kilométrage cohérent ?

Attention toutefois, les Allemands sont de très gros rouleur, il n’est pas rare de voir des véhicules avec 100 000 km après seulement 1 an d’immatriculation. À l’inverse, vous pouvez également trouver des véhicules avec des kilomètres anormalement bas, j’ai d’ailleurs eu le cas d’une vente d’un véhicule ayant 2 ans et seulement 2 000 km. Il s’agissait d’un véhicule de démonstration en showroom. Tout est possible, à vous de mener votre enquête.

Conclusion

Là où vous devez surtout vous méfier, c’est si vous achetez une occasion chez un particulier en Allemagne ou un revendeur multimarques, chez les concessionnaires vous n’avez aucune crainte à avoir, la réputation de leur marque est trop grande. C’est également valable si vous achetez une voiture en France. Le jeu n’en vaut pas la chandelle !

Sachez que de nos jours, il est de plus en plus difficile de trafiquer les compteurs sans que cela se remarque, tellement les points de vérifications sont importants, surtout sur les modèles allemands. Certains constructeurs ont jusqu’à 20 points de contrôle pour vérifier un kilométrage (Mercedes, Audi, BMW). Malgré cela, il y a toujours des cas de compteurs trafiqués comme on peut le lire dans la presse, surtout en France, alors méfiez-vous, même si vous achetez une voiture d’occasion en France.

Si vous cherchez un occasion, vous pouvez faire une demande de recherche auprès d’un de nos mandataires fiables.